Partie 1 : Développement des réseaux sociaux

L’idée des réseaux sociaux, c’est celle de Périclès et de Socrate. On n’est plus dans les rues et les places d’Athènes mais dans un lieu accessible à tous et au même moment : l’intrigante blogosphère. Il a fallu plusieurs siècles pour que les idées de Périclès et Socrate se diffusent dans le monde entier. Un blogueur n’a besoin que de quelques secondes pour toucher l’attention des internautes (bien sûr, tous les blogueurs ne passeront pas à la postérité !).

1) Les réseaux sociaux en sociologie :

Le terme de réseau social en sociologie date des années 1950.

Le terme provient de John A. Barnes en 1954.

Avant même la mode des réseaux sociaux sur Internet, la notion de « réseau » connaissait en effet en sciences sociales, un succès grandissant depuis quelques décennies. Les travaux pionniers de Jacob Moreno, de Stanley Milgram, des anthropologues de l’école de Manchester ou des sociologues du groupe de Harvard ont fait émerger tout un ensemble de concepts, de modèles et de recherches empiriques, constitutifs de cette « sociologie des réseaux sociaux ». Celle-ci consiste à prendre pour objet d’étude non pas les caractéristiques propres des individus (leur âge, leur genre, leur profession, etc.), mais les relations entre les individus et les régularités qu’elles présentent, pour les décrire, rendre compte de leur formation, de leurs transformations, et analyser leurs effets sur les comportements. Un « réseau social », dans cette perspective, c’est à la fois l’ensemble des unités sociales et des relations que ces unités sociales entretiennent les unes avec les autres, directement, ou indirectement, à travers des chaînes de longueurs variables. Ces unités sociales peuvent être des individus, des groupes informels d’individus ou bien des organisations plus formelles, comme des associations, des entreprises, voire des pays.

En conclusion un réseau social est un ensemble d'identités sociales, telles que des individus ou encore des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors d'interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. En terme sociologique, un réseau social peut correspondre a un club de sport, un groupe de loisir, etc... tant que tout cela n'a pas un rapport direct ou indirect avec internet.

On définit véritablement un groupe ou réseau social comme deux personnes ou plus qui vont, pendant un certain temps, interagir  s'influencer mutuellement et se percevoir comme un "nous".

Ainsi l'utilisation du concept de groupe vaut pour désigner un ensemble de personnes, mais à la condition qu'un certain nombre de critères soient respectés comme par exemple :

-L'établissement de relations inter-personnelles, habituellement de face a face : chaque membre du groupe prends conscience des autres, avec lesquels il communique personnellement.                                                                                                                                                                                                                          

-La poursuite d'un but commun : l'interêt personnel de chacun devient l'interêt commun du groupe.

-L'existance d'influence réciproque, d'interdépendance entre les différents membres du groupe.                                                                                                      

Faire partie d'un réseau social en sociologie peut permettre aussi grâce a son groupe d'amis d’acquérir plusieurs choses comme par exemple un stage en entreprise ou même du travail.

Un réseau n'est pas seulement un ensemble de personnes, une collection d'individus : ce sont des gens qui entretiennent des liens spécifiques.

Un groupe social est plus qu'un simple regroupement de personnes : une file d'attente, une foule ou une classe d'âge. Entre ses membres existe un ensemble d'échanges, d'interactions sociales directes ou indirectes. Ce lien peut être économique, civique,interpersonnel ou encore de solidarité.


 2)  Les réseaux sociaux numériques :

Ce type d’application internet forme ce que l’on a maintenant coutume d’appeler les réseaux sociaux: des sites dédiés à la communication avec ses connaissances, à la rencontre de nouvelles personnes ou à la construction de son réseau professionnel.

 

Symbolisés de nos jours par Facebook, Twitter, Youtube, MySpace et autres, l'émergence des réseaux sociaux numériques remonte à la fin des années 90 avec la création de Sixdegrees.com en 1997, considéré comme le premier à réunir toutes les fonctionnalités de base d’un réseau social.

Sixdegrees : Permettait de créer son profil, des listes d'amis et a partir de 1998 de surfer sur ces listes.

Ce site qui comptabilisait pourtant plusieurs millions d’utilisateurs, dût fermer en 2000 faute de viabilité économique. Depuis, le phénomène n’a cessé de se développer jusqu’à atteindre l’ampleur qu’il connaît aujourd’hui. Il était question au départ de plates-formes de réseaux sociaux à destination des communautés qui permettaient des combinaisons variées de profils et la publication de réseaux d’amis.

 

Le premier réseau social en ligne date tout de même de 1995, il s'agissait de "classmates.com", basé sur le concept de création de liens entre les étudiants du monde entier. Aujourd'hui, il existe une multitude de sites communautaires similaires, mais leur succès est très inégal. D'abord considérés par beaucoup comme une vitrine narcissique, les réseaux sociaux sont rapidement devenus incontournables et extrêmement populaires.

La curiosité étant un vilain défaut propre à la nature humaine, le nombre de personnes connectées sur ces réseaux augmente de façon exponentielle.

Un réseau social numérique permet à ses visiteurs d’être participant actif du réseau et non plus de simples visiteurs de page statique. Réseaux social numérique combine a la fois les éléments hors ligne (rencontre face-à-face) et en ligne.La plupart des réseaux sociaux sur internet sont publics, permettant à n'importe qui de s'y joindre. Ainsi de plus en plus de réseaux sociaux privatifs se créent sur le net. Ils sont en quelque sorte des clubs "privés" destinés au seniors  aux célibataires mais également aux familles et à de nombreux publics souvent sélectionnés par centres d’intérêts personnels. Ainsi, certains partis politiques créent leur propre réeseau social. Des artistes se lancent aussi dans la création de leur propre réseau social. Les hauts dirigeants ont également leur propre site communautaire. Il existe également des réseaux sociaux spécialisés dans l'économie sociale. Ainsi, ces réseaux se spécialisent et occupent des niches spécifiques.

Le réseautage social se rapporte à une catégorie des applications d’Internet pour aider à relier des amis, des associés, ou d’autres individus employant ensemble une variété d’outils. Ces applications, connues sous le nom de « service de réseautage social en ligne » (en anglais social networking) deviennent de plus en plus populaires. Elles peuvent aussi se rapporter au champ de la gestion des carrières professionnelles (coaching professionnel). Il existe donc plus de 200 sites de réseautage social. La popularité de ces sites a rapidement grossi, à tel point qu'en 2006, MySpace a obtenu un plus haut taux de pages visitées que le moteur de recherche Google.

 

En 2010, 2% des DRH francais affirment utiliser les réseaux sociaux pour recruter, et 45% au Etat-Unis, ce qui prouve que les réseaux sociaux numériques sont très présents dans notre communauté internet.

 

En clair, les réseaux sociaux numériques, qu'il s'agisse des plates-formes de mise en relation professionnelle (viadeo, LinkedIn) ou de sociabilité personnelle (Facebook, Myspace), sont d'abord censés être des outils au service des réseaux de relations préexistants : ils permettent de les formaliser pour en accroître la productivité (en facilitant la communication avec ses contacts, en faisant apparaître les relations au delà du premier niveau) et, éventuellement, de reconstituer des relations sociales interrompues.

Les réseaux sociaux se classent en plusieurs catégories comme indiqué ci-dessous :

-Les réseaux sociaux d’affaires et d’emplois comme Viadeo et Linkedin. 

-Les réseaux sociaux de jeunes, «bloglikes» tels que MySpace et Skyrock.

-Les réseaux sociaux « privés » (sur invitation). Difficile de donner des exemples car justement ils sont… privés.

-Les réseaux sociaux spécialisés : vidéo, images… tels que Dailymotion, YouTube et Flickr.

-Les réseaux sociaux communautaires et thématiques, y compris les digg-likes tels que Wikkio. et Scoopeo

-Les réseaux sociaux «identité numérique», par exmple Ziki et MyBlogLog.

-Les réseaux sociaux micro : micro-blogging, micro-vidéo, etc. comme Twitter et Tumblr


3) Design et spécialisation de certains réseaux sociaux numériques :

Youtube :

 


Comme on peut le voir sur cette image, le design de youtube est assez simple et intuitif. On peut faire des recherches de vidéos (clip, trailer, vidéos commentées, etc...) de différentes choses ou genres (jeux vidéos, films, aide, etc...) .

On peut décider de s’inscrire GRATUITEMENT et ainsi créer sa propre chaîne youtube pour avoir certains droits sur le site, comme par exemple s'abonner aux autres  "chaînes" que d'autres personnes crées, ces personnes sont appelées des « youtuber ». En créant notre propre chaîne, nous avons également le droit de publier des vidéos sur le net, qui seront libre daccès ou de commentaires par les autres « youtubers ».

 De ce fait, la spécalisation de youtube est que grâce a Adobe Flash les internautes peuvent afficher toute sorte de vidéos : des extraits de film, d’émissions de télé, des clips de musique, mais aussi des vidéos amateur provenant de blogs. Tout internaute inscrit peut poster des commentaires et noter les vidéos en ligne.

Logo :

 




 

Facebook :

L'interface facebook est complète et comprend toute ses applications sur la page d'accueil.

On voit en haut que l'on peut accéder a son profil, rechercher une personne, accéder aux paramètres de facebook, changer sa photo de profil etc.... Le « mur », c'est à dire le centre de la page, est l'endroit où sont postés les publications que vos amis mettent sur leur mur ou encore les publications qu'ils mettent sur le votre. Facebook comprend aussi une messagerie privée.

Le nom du site s’inspire des albums photo (trombinoscope ou facebooks en anglais) regroupant les photos prisent de tous les élèves durant l’année scolaire, et distribuées à la fin de celle-ci aux collégiens, lycéens et étudiants.

La spécialisation de facebook est les "mini-jeux" : city-ville, farmville, island paradise, etc....

Logo :

La raison pour laquelle le design de Facebook est bleu est parce que Zuckerberg est daltonien et le bleu est la couleur qu'il voit le mieux. Et le F car c'est la premiere lettre du site « Facebook » 

 





Linkedin :

LinkedIn est un service en ligne qui permet de construire et d’agréger son réseau professionnel. Il se définit comme un réseau de connaissances qui facilite le dialogue entre professionnels. Pour ses membres, c'est aussi un outil de gestion de réputation en ligne et de personal branding.                                                                                                              

LinkedIn peut être utilisé pour tout ce qui concerne la vie professionnelle : trouver du travail, des employeurs, des prestataires, développer les affaires, etc. Il constitue aujourd'hui le moyen par excellence le plus efficace pour construire, développer et enrichir son capital social. En effet il permet de créer une relation de confiance entre des professionnels, des étudiants et des entreprises afin que chacun puisse mobiliser ces ressources en ligne pour acquérir ou développer de nouvelles idées, obtenir des opportunités d'emploi, bénéficier des communautés d'experts qui existent sur le réseau, faire du crowdsourcing, etc. 

Ce site permet également de retrouver rapidement vos anciens collègues et camarades d'étude et de garder le contact en toute simplicité. Il facilite la découverte de sources internes d'informations lorsque vous êtes à la recherche d'un emploi, ou d'une nouvelle opportunité. Le réseau comprend des milliers d'experts prêts à partager leur savoir. Vous avez une question ? Posez-la.

Logo :

 

Twitter :

 

Twitter est un service de microblogage ou microblogging, qui permet à ses utilisateurs de bloguer grâce à de courts messages, des « tweets ». Outre cette concision imposée, la principale différence entre Twitter et un blog traditionnel réside dans le fait que Twitter n’invite pas les lecteurs à commenter les messages postés. La promesse d'origine de Twitter, « What are you doing ? », le définit comme un service permettant de raconter ce qu’on fait au moment où on le fait.Twitter est un réseau social ou l'on peut s'abonner (devenir fan) d'une « personne » et cela sans lui demander sa permission. Vous devenez fan, et dès l'instant où vous y êtes abonné vous pouvez voir tous les postes qu'il/elle met sur son profil.

 

La spécialisation de twitter est qu'il est possible d’envoyer et de recevoir ces messages par Internet, par messagerie instantanée ou par messagerie numérique.
On appelle ces messages des tweets. La particularité des tweets : ils sont courts, d’une longueur maximale de 140 caractères, ce qui permet de mettre à jour son Twitter de manière brève et spontanée.

Logo :

 

La mascotte de Twitter est un oiseau stylisé, nommé Larry en hommage au basketteur américain Larry Bird.




MySpace :

Myspace est un site web de réseautage social fondé aux États-Unis en août 2003, qui met gratuitement à disposition de ses membres enregistrés un espace web personnalisé, permettant de présenter diverses informations personnelles et d'y faire un blog. Il est connu pour héberger de nombreuses pages internet de groupes de musique et de DJsqui y entreposent et présentent leurs compositions musicales.

La spécialisation de Myspace est qu'il permet d'héberger de nombreuses pages internet de groupes de musique et de DJs, qui y entreposent et présentent leurs compositions musicales

Logo :

 

Sur ce logo nous pouvons voir que le « space » est simplement représenté par un espace vide. Le « my » étant toujours écrit en toute lettre.

Là où cela devient intéressant, c’est que l’espace libre signifiant le « space » est justement personnalisable. Ici le logo prend véritablement son sens. Chacun est donc à même de s’approprier ce signe graphique et de le personnaliser, avec l'aide des outils du site.

 




Commentaires (1)

1. robinator (site web) 29/03/2016

coucou c'est moi <3

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site